Freelance : reussir ses périodes d’intermissions

L’activité du freelance est fluctuante : il alterne les périodes de pleine activité et les périodes creuses, marquées par un ralentissement de l’activité.

Voici quelques conseils pour bien gérer les périodes d’intermissions.

Communiquer sur le web

Le web permet au freelance d’être visible facilement et auprès d’un public très large. Aujourd’hui, il semble difficile de ne pas avoir un profil sur les réseaux sociaux professionnels tels que Linkedin ou Viadeo. Cette étape franchie, il vous faut bien veiller à alimenter régulièrement votre profil. Pour cela, vous pouvez par exemple détailler vos missions et les compétences acquises durant celles-ci. 

Réussir votre veille

La veille concurrentielle est indispensable dans votre activité de freelance : c’est un moyen de vous situer par rapport à vos concurrents et au marché. 

Aujourd’hui, des outils tels que Google Alertes ou Alerti facilient la veille et permettent de l’automatiser.

Vous former grâce au web

A l’heure d’internet, il est désormais possible de se former soi-même. Pour cela, les tutoriels vidéos et autres MOOC peuvent être de précieux atouts.

Ressourcez-vous et prenez du recul

Le freelance n’a pas un rythme de travail régulier, c’est un fait. Vous avez sûrement choisi ce statut pour exercer votre activité en toute liberté.

Profitez aussi des périodes d’intermissions pour souffler, prendre du recul sur votre stratégie, vos objectifs, pour réussir vos prochaines missions.

Pour en savoir plus sur ces différentes astuces, découvrez notre article en intégralité :

Freelance : comment gérer les intermissions ?