Freelance : comment réussir vos études de cas ?

Le nombre de freelance est en permanente augmentation : la concurrence, toujours plus importante, implique de devoir se démarquer pour trouver des missions.
Parmi les moyens existants, il y a notamment les études de cas, qui peuvent vous permettre de marquer des points auprès de vos clients / prospects.

Sur quoi se base le client ?

Avant de contracter avec vous, vos clients se posent généralement 2 questions :

  • Pouvez-vous mener à bien votre mission ?
  • Va-t-il avoir un retour sur investissement positif ?

 

Pour répondre à ces questions, il se basera sur divers facteurs :

  • Vos références
  • Les avis de vos précédents clients
  • L’attractivité de vos tarifs
  • Son ressenti lors de vos échanges

 

A l’inverse, les études de cas permettent de prouver à votre interlocuteur que vous connaissez bien votre métier, que vous êtes capables de proposer des solutions adaptées à son besoin et que vous avez des résultats crédibles.

Les étapes de l’étude de cas

Une étude de cas résume le déroulement de votre mission. Elle se déroule en 4 étapes :

  • Présentation du client et du problème
  • Présentation de la solution et du savoir-faire mobilisé
  • Présentation des résultats
  • Citation du client

 

Pour avoir plus d’information sur ces 4 étapes, voici notre article en intégralité :

> Consultants et Freelances : pensez aux études de cas pour convertir vos prospects en clients